Jasper National Park

Après Vancouver, nous avons traversé l’est de la Colombie-Britanique sur 2 jours pour rejoindre l’Alberta et ses parcs nationaux.

Encore une fois, nous avons profité de spots retirés dans la nature pour dormir dans le van.

Dès les premiers kilomètres, en entrant dans la forêt des parcs nationaux, nous croisons des ours bruns le long de la route. Nous les regardons de loin et en restant dans la voiture bien sûr (#respectdelafaune).

Une fois dans le parc de Jasper, nous commençons par la partie du Lac Maligne à l’est de la ville de Jasper. 

Nous découvrons en premier, le canyon de la rivière Maligne. Une courte randonnée qui longe la rivière avec 5 ponts permet de parcourir le canyon.

Ensuite, nous passons le long du Lac Medicine. Tous les lacs de ce secteur sont alimentés par la fonte des glaciers environnants ce qui leur donne une couleur bleue magnifique. C’est dû aux sédiments qui partent avec l’eau des glaciers et qui créent la « farine glaciaire ».

Nous croisons aussi deux ours bruns, un grizzly ainsi qu’un pygargue à tête blanche dans son nid. Ce parc regorge de faune en tout genre, nous sommes aux anges.

Nous arrivons enfin au Lac Maligne et nous partons sur la randonnée du Lac Moose à proximité.

Ce lac est un endroit parfait pour les Orignaux. Malheureusement pour nous, ils n’étaient pas présents quand nous sommes passés.

Lac Moose

A la fin de la randonnée, nous revenons vers la ville de Jasper. Nous partons ensuite vers le sud le long de la route 93A pour rejoindre notre camping. La neige étant encore présente nous ne pouvons pas découvrir le mont Edith Cavell. Nous finissons donc la journée tranquillement au camping au milieu de la forêt.

Le lendemain, nous continuons vers le sud pour rejoindre la route des Glaciers qui descend jusqu’au parc de Banff. Le temps n’est pas vraiment avec nous, des gros nuages bloquent la vue sur toutes les montagnes. 

Nous nous arrêtons tout de même aux Chutes d’Abathasca. Il nous manque le glacier en arrière-plan mais elles restent très jolies.

Deuxième arrêt, deuxième chute, celles de Sunwapta. Nous partons sur une petite randonnée de 3km pour les voir de plus près.

En fin d’après-midi, nous arrivons au glacier d’Abathasca, toujours dans le brouillard. Nous sommes un peu déçus mais nous partons quand même marcher à ses pieds. On y voit l’évolution (ou plutôt le recul) du glacier au fil des années.

Le soir nous dormons au camping de Wilcox juste au sommet à côté du glacier. La nuit fut assez fraiche et la neige était encore présente sur les arbres autour de nous. Nous espérons avoir un peu de soleil le lendemain pour la découverte de Banff.

La route du camping

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close