Séquoia National Park

[Samedi 18 mai]

Même si nous étions à coté de San Francisco en remontant la Pacific Highway, nous avons bifurqué juste avant vers l’est. La prochaine étape de notre voyage : Séquoia National Park !

Les Séquoias géants ne sont pas les arbres les plus hauts ou les plus larges du monde mais ce sont les plus volumineux. Ce qui nous a le plus impressionné c’est leur âge : ils peuvent vivre jusqu’à 3 000 ans … Ces arbres sont immunisés contre les insectes, les maladies et les incendies, forcement, ça aide à vivre un peu plus que les autres !
Ils ne poussent naturellement que dans des petites zones en Californie, généralement à plus de 1 500 mètres d’altitude.

Nous sommes arrivés en fin de matinée à Séquoia NP. Malheureusement pour nous, une tempête de neige arrivait sur le parc vers 16h. En passant l’entrée un ranger nous a prévenu qu’au moindre flocon, nous devions redescendre dans la vallée (Raccoon n’étant plus équipé pour la neige).

C’est donc en vitesse (réduite) que nous avons monté les 1 400 mètres qui nous séparaient des géants.

Déja sur la route, les premiers arbres que nous passons nous impressionnent. On les repère assez vite avec leur gros tronc couleur ocre.

Nous garons la voiture et nous partons sur un petit sentier à pied pour admirer Général Sherman, l’arbre le plus gros du monde. 83 mètres de hauteur, 11 mètres de diamètre et 2 200 ans, il faut lui reconnaitre des caractéristiques plutôt impressionnantes.

Cicatrice des incendies

Les photos ne lui rendent pas justice mais ce n’est pas évident de le faire rentrer dans le cadre.

Le général au centre

Après s’être baladé dans la forêt autour de Sherman, nous avons repris la voiture pour monter encore un peu plus haut vers Moro Rock.

En chemin, nous passons au milieu d’un tronc de séquoia tombé. Raccoon fait tout petit à coté …

Nous passons aussi par le groupe de séquoia Parker. Les 8 arbres sont très proches les uns des autres malgré leurs tailles impressionnantes. Chaque arbre porte le nom d’un membre de la famille Parker qui a régit le parc au XIXème siècle.

Nous aussi nous faisons tout petits

Ensuite, nous quittons un peu les arbres pour les rochers avec Moro Rock.

Une petite ascension nous permet d’accéder à une splendide vue de la vallée du parc.

Une fois 15h passé, nous préférons redescendre vers l’entrée du parc pour être surs de ne pas rencontrer la neige. Une petite surprise nous attendait dans la descente : des ours !

Ils sont un peu compliqués à prendre en photo car (forcement) on ne peut pas trop les approcher et ils ont tendance à passer au milieu des branchages.

La visite du parc fut assez rapide mais malgré tout nous en gardons un très beau souvenir.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close