Joshua Tree National Park

Quelques kilomètres et un changement d’huile après la Death Valley et nous voilà dans le royaume des Joshuas en Californie.

Les Joshuas Tree sont des arbres de la famille des Yuccas qui vivent jusqu’à 200 ans en plein milieu désertique. Ils tirent leur nom des mormons qui ont vu en eux le prophète Josué. Ils trouvaient que la forme de ces arbres faisait penser à sa position lorsqu’il montre la terre promise … C’est comme les nuages, hein, chacun voit ce qu’il veut …

Pour nous c’est devenu un jeu, des que l’un de nous crie « Joshua » l’autre doit lever les mains au ciel pour mimer ces arbres.

Le parc à 2 écosystèmes différents : le désert de Mojave où l’on retrouve les fameux arbres et le désert du Colorado, beaucoup plus aride avec une végétation plus basse.

Nous sommes arrivés vers 15h dans le parc. Nous avons d’abord cherché une place de camping au milieu du parc. Le parc étant très grand, nous ne voulions pas perdre trop de temps à faire des aller-retours. Une fois l’emplacement de Raccoon 5 réservé au Ryan Campground, nous sommes partis pour une petite randonnée : Baker Dam trail (1,8 km, 1 heure). Le sentier mène à une petite digue construite par les éleveurs de bétail. Rien de transcendant mais ça permet de se balader au milieu des Joshuas.

La pluie a vite écourté notre soirée. Nous avons eu 30 minutes d’éclaircies vers 20h qui nous ont permis d’aller explorer les environs du campement. Nous nous sommes baladés au milieu de lièvres qui se promenaient dans les buissons.

Le lendemain matin, la pluie cesse enfin et nous partons sur Ryan Moutain.

Ryan Moutain :

Distance: 4,8 km (aller-retour)
Durée : 2h30
Altitude : 1663 m
Dénivelé : 320 m

Le haut de la montagne donne une vue à plus de 180° du parc et nous voyons bien la différence entre les 2 déserts.

Sur le retour, nous avons la chance de tomber sur une famille de Big Horn Sheep (mouflons) tranquillement posée dans les buissons. C’était un peu notre but de la journée de réussir à en apercevoir et c’est chose faite !

Une fois redescendus du mont, nous partons pour Key’s View en voiture. Ce point de vue donne sur toute la vallée de Coachella située entre le parc et Los Angeles. Si il n’y avait pas autant de pollution venant de cette ville nous aurions pu admirer quelques montagnes.

L’après-midi, nous nous engageons sur une autre randonnée, un peu plus longue celle la.

Lost Horse Loop :

Distance: 10.5 km (boucle)
Durée : 3-4h
Altitude : 1 530 m
Dénivelé : 167 m

Lost Horse fait référence à la mine d’or du même nom située sur le chantier trouvée grâce à un cheval égaré. Cette mine a été très productive au début des années 1900. Il reste encore une bonne partie de la structure de l’époque.

Le début du chemin n’est pas très spectaculaire mais une fois passé la mine, cela devient interessant. Nous retournons dans la partie Mojave du parc et nous retrouvons les Joshuas tree. Avec toutes les petits fleurs au sol, on se croirait au jardin d’Eden.

Après toute cette marche, nous sommes partis pour Yucca City juste à coté du parc pour dormir sur le parking du Walmart.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close