À la recherche des baleines

Au mois de juin dernier, nous avons tenté une sortie baleine qui s’était soldée par un échec (au niveau des cétacés, le reste on avait adoré).

C’est avec une grande motivation que nous avons retenté l’expérience en cette fin septembre.
Pour la petite histoire, ma mère était jalouse du fait que l’on aille voir les baleines avec mon frère en juin donc elle est revenue spécialement nous voir pour ça ! Il y avait aussi la crème de cassis de Monna&Filles mais ça c’est une autre histoire …

En avant, direction les Grandes Bergeronnes, toujours à 7h de route vers le nord. Au passage, nous avons récupéré notre amie Léa qui rentrait d’un mini road-trip en Gaspésie.

Traversier à Tadoussac

Nous avions réservé une croisière en zodiac pour le samedi après midi. Fin septembre, au bord du fleuve Saint Laurent, il ne fait pas très chaud encore mois sur l’eau. En plus de nos multiples couches de vêtement, on nous prête un pantalon waterproof et une grosse veste de flottaison. La team Bibendum est dans la place !

Nous partons avec une dizaine de personnes et notre guide sur le bateau. Nous partons vers l’intérieur du fleuve pendant 10 minutes. Les vagues sont hautes, le zodiac va vite, le résultat est assez vivifiant.

Lorsque l’on s’arrête, notre guide nous explique que pour repérer les baleines (ou rorquals) il faut repérer leurs souffles lorsqu’elles remontent à la surface.
Il y a plus d’une dizaine d’espèces de baleines présentes dans le fleuve. Les principales que nous cherchions à observer ce jour la étaient les rorquals communs et les rorquals à bosses. Les premiers mesurent 18 à 22 mètres et pèsent autour de 45 tonnes. Les seconds ne mesurent « que » 13 à 17 mètres pour un poids d’environ 35 tonnes. Des bons gros bébés quoi …
Ceux à bosses sont facilement reconnaissables à leurs queues tachetées de blanc que l’on aperçoit lorsqu’ils plongent.

Il y a 3-4 autres zodiacs présents avec nous sur le fleuve et tout le monde et à l’affût du moindre souffle. Nous avons eu de la chance sur la première partie de la sortie, nous avons vu plusieurs rorquals à bosses plonger. Il y avait aussi un petit phoque, un peu perdu au milieu de tout ce monde.

La deuxième partie a été encore plus sensationnelle. Un groupe de 5-6 rorquals communs (20 mètres de long, je rappelle) s’est baladé par deux fois autour de nos bateaux. C’était tellement impressionnant ! Même notre guide nous a confirmer que cela n’arrivait pas tous les jours de voir un groupe aussi gros.
Je pense que nous n’oublieront pas de si tôt ces magnifiques mammifères.

Après la croisière, nous avons rejoint notre chalet dans la réserve indienne Essipit. Le logement donne directement sur le fleuve. Nous avons pu observer un rorqual (surement un petit) directement depuis notre balcon.

C’était la soirée parfaite pour terminer cette super journée.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close